L'Amour en toute situation

Je suis Aurora, J’étais une enchanteresse en Atlantide, au service de la Vie, au service de l’Amour. Mon rôle était de guider chacun, chacune dans ce qu’il était, un peu comme le ferait vos ‘conseillers pédagogique’ aujourd’hui. J’étais amenée à fréquenter tous les Êtres, quel que soit leur statut social, je les guidais et les conseillais mais surtout et avant tout, je les aimais.

Mes biens aimés, vous ne pouvez pas être présents lorsque vous réagissez par la peur ou le déni. Pour tout et avant tout, il est important de considérer les choses sous différents angles afin que vous puissiez bien saisir toutes les implications et accueillir la paix et la lumière que vous désirez au fond de vous. Si vous entretenez des altercations les uns avec les autres, vous ne regardez pas la santé publique ici, dans cette ‘crise’ que vous traversez sur votre planète, alors que c’est pourtant ce que vous souhaitez au fond. Lorsque vous considérez les choses d’un point de vue global, commun, où ‘vous êtes tous dans le même panier’, il va de soi que vous chérissez alors chacun dans sa différence, quel que soit l’endroit de la planète où il réside, sa race ou sa religion, autrement dit, vous considérez l’individu plutôt que la pensée. Si vous donnez plus d’importance à la pensée plutôt qu’à l’individu, c’est là que les ennuis commencent. Vous ne pouvez pas être aligné ici et maintenant dans la paix que vous désirez si des pensées viennent parasiter tous vos faits et gestes, n’est-ce pas ? Vous perdez de vue tout bon sens, vous devenez la marionnette de l’histoire dans votre esprit.

Alors, oui bien sur, une part de cette affaire vous est caché et c’est justement sur cette part d’obscurité et de doute que compte ces pensées d’obscurité. Entendez bien, c’est sur cette part de conflit en vous que comptent ceux à qui profitent de tels manigances, ils comptent sur ‘le chercheur de vérité’, ‘le détective’ en vous pour égrener ces pensées d’obscurités. Vous me direz, il n’y a rien à faire alors ? Oui, il y a toujours à faire, il y a toujours un Être à aimer, à embrasser, il y a toujours à rappeler aux uns et aux autres ce bon sens commun, que j’appellerai également l’Amour de Soi. Cette affaire est donc plus un point de vue qu’une réalité objective.

Vous êtes des Êtres pensants, mes biens aimés, ainsi, si vous laissez l’histoire quelle qu’elle soit devenir une réalité, une vérité pour vous et que vous la transmettez aux autres, souvent bien malgré vous, par toutes vos expressions, il devient évident que vous vivez dans une illusion collective. Il est évident que vous ne naviguez plus sur les eaux paisibles du coeur relié à l’esprit mais bien de l’esprit perdu en lui-même. Je vous inviterai donc à vous demander comment vous voulez réagir à tout cela, qu’est-ce que vous voulez faire de cette vie, là, maintenant ? Vous me répondrez peut-être que vous avez des responsabilités, des engagements et que vous n’êtes pas libres de choisir. Si c’est votre réponse, nous ne pouvons effectivement pas beaucoup vous aider. Comprenez-vous comment votre pensée peut devenir un poison ? Pas parce que la pensée est un poison en soi mais parce que vous la rendez ainsi. Vous faites de vous-même la victime de votre propre histoire ou scénario, que pouvons-nous faire pour vous alors ?

Vous voyez, chacun est responsable de ses propres histoires, chacun est responsable de ce qu’il Est. S’il ou elle est donc convaincu de ne pas mériter, vous ne pouvez que l’aimer alors, l’assister lorsque des éclairs de lucidité se présentent pour elle mais pas le ou la prendre par la main pour l’emmener là où cela serait plus facile pour elle, selon vous. Vous ne le pouvez simplement pas, car cette personne est convaincue par sa propre histoire, qu’elle a des responsabilités qui l’entrave et l’enferme dans un rôle qu’elle s’est choisie elle-même. Je ne viens pas faire une leçon de morale ici, mais simplement vous rappeler que l’histoire à laquelle vous adhérez à la fois individuellement et collectivement n’est rien de plus que cela, un scénario.

C’est l’Amour la clé, mes biens aimés, l’Amour qui vous sortira de vos tourments pour que vous puissiez vous envolez au-delà de vos pensées, au-delà même des mots qui sortent de votre bouche et qui proclament, selon vous, qui vous Êtes. Vivez comme des oiseaux libres, comme des Êtres libres et plein d’Amour, de Tendresse et d’Allégresse, volez au-delà du connu, tout ira bien… tout ira toujours merveilleusement bien…

Ces Êtres qui souhaitent se créer un monde à eux ne peuvent pas penser à votre bien-être vous savez. Il est toutefois important que vous compreniez qu’il n’y a pas de ‘diable’ ou de ‘méchant’ sinon celui que vous vous inventez. Il y a des Êtres qui tentent tant bien que mal de se faire une place en ce monde, vous les appelez ‘criminels’, ‘assassins’ ou tout autre dénominatif pour en faire une ‘image’, un ‘pion’ dans votre scénario personnel, la Réalité est autre, mes biens aimés.

Les anges vous rappelleront d’apprécier ce qui Est, les maitres eux, vous diront l’importance de reconnaitre et d’être qui vous Êtes, je vous ai moi-même rappelé ici l’importance d’être présent au coeur de cet instant plutôt que de ressasser vos tracas et vivre dans la peur. Ce n’est pas une tare d’avoir peur, mais c’est un choix que d’en faire une phobie, de ressasser jusqu’à ce que cela vous paralyse, vous ‘pétrifie’.

Il n’y a que cela finalement mes biens aimés, il n’y a que la réalité que vous vous démontrez à vous-même puis aux uns et aux autres. Vous n’avez pas besoin d’investiguer dans les différentes strates de votre société, d’en comprendre tous les rouages pour pouvoir les manipuler. Ce temps-là est révolu, vous avez suffisamment joué ce jeu-là, sans grand succès toutefois, n’est-ce pas ? L’heure est à l’Amour mes doux amis, à l’Amour et à la Douceur et puisqu’il en est ainsi, tout ce que vous avez à faire est de vous offrir à vous-même comme aux uns les autres ce que vous aimez et qui vous fait du bien. Vous n’avez qu’à faire de votre vie ‘quelque chose’ qui fait du bien. Je ne vous invite pas à aller faire de grandes études, je vous dis simplement ‘soyez heureux ici et maintenant’ et si c’est quelque chose qui est difficile pour vous à l’heure où vous lisez ces lignes, alors cherchez les moyens de l’Être, dirigez vous vers cet objectif.

Il y aura toujours de ces sortes de ‘manipulations’ tant et aussi longtemps qu’il y aura un public pour ‘jouer le jeu’. Vous êtes actuellement, pour la majorité d’entre vous, comme des serpents lovés sur eux-mêmes, n’ayant pas d’autres perspectives que leurs propre corps et en faisant un monde à part entière. Dé-raidissez vous, soyez dans la joie et le plaisir de cet instant, dans la joie et le plaisir avec celles et ceux qui partagent cette même volonté à Être en joie. Nous ne vous invitons donc pas à ‘réformer’ quoi que ce soit mais à Être en joie au coeur de cet instant pour votre plus grand bien à tous.

Soyez béni(e)s, vous êtes aimé(e)s

4 vues

© 2020 Guillaume Lemé

  • Facebook - White Circle