La conscience selon Babaji


Namasté mes frères et soeurs, je suis Babaji,

Il y a longtemps maintenant que je suis à vos bons soins comme un papa aimant et bienveillant, ainsi, ce dont je vous parlerai aujourd’hui est naturellement, de bienveillance.

Lorsque vous marchez dans la rue et que vous croisez quelqu’un que vous ne connaissez pas, quel est votre réflexe premier ? À vrai dire, ce réflexe en dit long sur la façon dont vous vous estimez voyez-vous ? Comme tout à chacun vous êtes amenés à vivre et à expérimenter de nombreuses formes d’émotions et d’expériences reliés à cela, comme tout à chacun également vous vous transformez au contact des uns et des autres puis vous retournez dans votre foyer riche de ces différentes rencontres, c’est ce que l’on appelle, l’Expérience humaine, l’expérience du coeur à travers elle. Puis, alors que vous revenez chez vous, que se passe t’il sinon un émerveillement de l’âme face à ces rencontres, vous imaginez-vous ?! Au fil de vos nombreuses existences vous faites l’expérience de vous-même à travers le fil de vos idées, de vos aspirations puis de la mise en place de celles-ci, en cela nous ne sommes pas bien différents nous qui vous observons, aimons et aidons.

En vérité tout se rejoint toujours, tout ce qui a une conscience, un coeur et des aspirations finit par se rejoindre, et où à votre avis ? Dans l’amour de ce que vous êtes, de ce que vous vivez tous ensemble, c’est pour cela que l’on vous répète bien souvent que l’Amour est la clé par laquelle vous pouvez véritablement vivre cette utopie selon laquelle vous êtes tous frères et soeurs, selon laquelle vous existez pour vous entre-aider, en vérité, tout est aussi facile et simple que cela.

Vous pourriez résumer les choses ainsi, quelle place je m’accorde à moi-même dans ma propre vie pour m’offrir l’espace de la paix en moi, puis de la joie et enfin de l’amour…etc. Quelle place finalement je m’accorde à moi-même pour entretenir mon plus grand bien. Puis, comparez cela avec vos frères et soeurs, comparez le, n’ayez crainte, soyez indulgent mais ayez conscience de la part exacte de peur et d’amour qui vous habite, puis, une fois ceci fait, embrassez le monde, pas seulement le vôtre, le petit monde dans lequel vous êtes, mais tout le monde sans exception, vous verrez et comprendrez alors que tout dans l’univers est véritablement modelé pour être un vecteur de l’amour, un peu comme votre jeu où vous reliez des points les uns avec les autres pour finalement venir former un ensemble, une forme, tout aussi simplement que cela.

Alors mes bien chers frères et soeurs, ne gaspillez pas cet amour qui vous habite au profit d’une lubie quelconque, vous avez été créé pour ensemencer le plus beau, que vous y croyiez ou pas, il n’en tient donc qu’à vous d’utiliser à bon escient ce qui, en vous, est le plus précieux, par la conscience que vous ne faites tous qu’Un.

Soyez bénis mes chers frères et soeurs, la fraternité de Shamballa vous salue.




41 vues

© 2018 Guillaume Lemé

  • Facebook - White Circle