Le plan divin humain


Chers enfants de l'amour, je suis Thot l’Atlante,

Au cœur du pays des milles et une nuits il y a un voyage, au cœur de ce voyage vous êtes là, et en toute chose le firmament est.

Je ne compte plus les jours, mes chers enfants de l'amour, où vous êtes sollicités par le divin qui brille en vous, à vrai dire, pourquoi les compter, car, à votre image, ils sont illimités. Laissez moi vous parler de votre mission en tant qu'âme, en tant qu'humanité.

À travers les jours qui passent vous êtes de plus en plus nombreux à vous souvenir de qui et ce que vous étiez au commencement, à l'origine, puis alors que vous vous souvenez, se dessine en vous comme une carte stellaire, un plan, dans ce plan il y a vos rêves, vos aspirations, vos dons et pouvoirs mais aussi et surtout : le vide, un grand espace où il n'y a rien. Alors me direz-vous, à quoi cela rime ? C'est très simple chers enfants, écoutez maintenant de cette sagesse venu d'un autre espace temps que le votre. Plus l’homme, quelle que soit sa provenance s'applique à éplucher son être comme une orange, plus il parvient au coeur de lui-même et plus tout devient clair. Maintenant, prenons la chose dans le sens contraire, plus l’homme s'applique à oublier tout ce qu'il a connu et reconnu comme étant des vérités plus à l'inverse il redevient cet Être humain, plein de grâce, de magie et de savoir qui ne provient pas de lui ou de ses propres expériences mais bien de ce vide. Alors me direz-vous pourquoi donc vivre si c'est pour tout oublier ? La réponse est et a toujours été très simple : juste comme ça. Mais si je ris, je pleure, j'aime et je souffre...etc il y a nécessairement une finalité n'est ce pas ? En vérité chers enfants de l'amour qui brille en vous, tout est déjà accompli, tout ce que vous ferez, avez fait et ferez jamais.

La vie n'est qu'une succession de renouvellement, de répétition puis de retour à Soi, et alors comme par magie vous cessez de dénigrer qui ou quoi que ce soit pour comprendre, mais ni avec votre esprit ni-même avec votre cœur, disons plutôt que vous devenez la compréhension même, comment pensez-vous que vos sages aient eu des réponses à des questions jusqu'ici insolubles ? La réponse est simple, ils ont cessés de chercher à comprendre pour embrasser et aimer, en cela il n'y a pas vraiment de recette, chacun y va à sa sauce, mais assurément, pour tous, la destination est la même.

Ainsi je finirai là dessus, qui que vous soyez, quoi que vous fassiez et quelle que soit la destination que vous avez choisi d’emprunter, rappelez vous que tout est déjà là et que c'est en silence, au creux de votre être, en vous arrêtant, que tout sera… que le meilleur de tous les mondes et de tous les temps adviendra.

Soyez bénis, je vous aime.


29 vues

© 2020 Guillaume Lemé

  • Facebook - White Circle